Rivage V.1

Les promenades le long de l’océan, façonné par des vagues, mêlées aux oscillations de la houle, nous invitent à plonger dans notre imaginaire et nos rêves. ‘Rivage’ est un projet entre musique électronique et électroacoustique, regroupant installation audio, captation sonore et outils numériques, à la croisée entre station d’expérimentation, de production et instrument performatif.

Ce projet est apparu suite à l’écoute d’une pièce de l’artiste Japonais Kiyoshi Mizutani intitulée, Hokora No Mizuba.

La cyclicité naturelle des sons présents dans ce qui semble être un enregistrement de paysage sonore, révèle un monde acoustique, emplis d’orchestrations précises et complexe offert par la nature. Pour se sensibiliser à ce type d’appréhension, la pratique de l’écoute acousmatique y est nécessaire et essentielle. Tout comme l’art pariétal de la période de la préhistoire, utilisé par nos sociétés passées pour retranscrire des rites et des interactions sociales. L’art sonore et la pratique acousmatique, comporte une dimension profonde, capable de réveiller des sensations et des émotions, laissant l’écouteur comme spectateur de sons propre soit.

Ma pratique artistique, sonore et musicale, se voulant proche de la retranscription de nos émotions, véhiculées par notre environnement et notre personne, m’a permis de déceler, dans cette œuvre, un territoire d’expérimentation et de schématisation vaste et complexe. Étant fortement lié au milieu aquatique, j’ai tout naturellement orienté mes réflexions et ma recherche du sonore dans ce sens.

Rivage‘ est né d’une volonté de retranscrire le phénomène naturel des vagues, s’échouant cycliquement aux abords des plages. Grâce aux outils de captations d’analyse et de synthèse sonore, l’expérimentation et l’interprétation du monde qui nous entoure peuvent être emmenées plus loin. J’ai donc associé nature et artificiel, au moyen de captation sonore et d’outils numériques. Ne pouvant pas emporter l’océan dans ma valise, je suis donc parti de cette idée de réinterprétation du réel, pour mettre en place une installation me permettant de capter ce qui s’apparente à des mouvements de vagues s’échouant sur un bord de mer. Symbiose entre le réel, ce qui a été capturé du réel et enfermé dans une temporalité, puis mélangée avec une réalité de synthèse, ce projet se veut un grand laboratoire de recherche et d’expérimentation. Il est possible d’utiliser le dispositif comme une installation performative jouée en direct, comme un élément compositionnel ou comme une source de production et de création sonore.

Différentes étapes de recherche et d’expérimentation de matières, (bois, verre, papier, pierre, métal, eau, air) de corps sonores, d’adjuvants de résonances, de dispositifs de commandes numériques ont étaient effectués pour trouver les assemblages adéquats, à une réinterprétation satisfaisante. Bien qu’il reste encore des éléments à améliorer, cette première version du projet permet un travail sur la matière très intéressant. Somme toute la réinterprétation d’un paysage naturel apporte beaucoup de liberté créative et compositionnelle. Elle permet aussi d’avoir un cadre et une direction encrant les limites de notre projet.

Mes recherches pour recréer des vagues ont étaient rapidement fructueuse et m’ont permis de rassembler les éléments essentiels au dispositif, à savoir un aquarium pouvant contenir de l’eau et la construction d’un dispositif générant des vagues. Ce dispositif est encore dans sa phase de test et sera voué à évoluer.

Deux hydrophones vont capter les sons de mouvements des vagues. Un liquide n’a pas d’indice sonore, on lui ajoutera donc des adjuvants de résonances et des éléments de frottements pour obtenir le « son » des vagues tant recherchées. Un sable volcanique traité à très haute température pouvant flotter à la surface de l’eau sera choisi pour représenter l’élément de friction. 


Extrait sonore de sable volcanique dans de l’eau:

Les Hydrophones plongés dans l’aquarium se retrouvent bercés par des mouvements de balancier. La perlite flottant à la surface de l’eau, va générer des micros granulations s’apparentant à du sable déplacé par des vagues.

Les manipulations vont être envoyées ver le logiciel AbletonLive permettant de générer et schématiser numériquement le modèle naturel. Une fois le mouvement maîtrisé, il va être possible d’assigner différents paramètres de commandes, associé à certains paramètres de contrôles générant des sons et des textures.

Représentation en direct lors du festival Ultrason à l’Université de Montréal le 22/05/2022

Version techno minimale du projet

Ce projet est encore en phases préliminaires et sera voué à évoluer dans des sphères compositionnelles, performatives, collaboratives et de spatialisation.

N’hésitez pas à laisser un commentaire ou un avis sur le projet !
Pour en savoir plus, je reste joignable via le l’onglet de contact dans le menu en haut de page
.

Bibliographie:

Goldmann, Stefan, Presets – Digital Shortcuts to Sound, London and Berlin, Tapeworm, 16 vi 2018.
Schaefer, Raymond Murray, Le paysage sonore le monde comme musique, France, Wildproject, Novembre 2019.
Mâche, François-Bernard, Musique, mythe, nature : ou, Les Dauphins d’Arion, Paris, Klincksieck, 1983.
Grabócz, Márta et Mathon Geneviève (éd), François-Bernard Mâche, le compositeur et le savant face à l’univers sonore, Paris, Hermann, juillet 2018.
Solomos, Makis, « L’écoute musicale comme construction du commun », Circuit, musiques contemporaines, vol 28, n3, 2018, p 53–64.
Mizutani, Kiyoshi, Bird Songs, CD, Ground Fault Recording, GF010, Sept 2000.
Mâche, François-Bernard, CD, Kassandra, INA-GRM, 1982.
Goldmann, Stefan, Tacit script, CD, Macro, M57, 5 avril 2019.
Belhumeur, Alain, Lemire, Jean, Mission arctique – Menaces sur le toit du monde, production Glacialis – ONF – GEDEON, 2004.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s